La chorale Crescendo en concert le 19 juin 2016

Basée à l’église Saint Pierre, la Chorale Crescendo Bordeaux a vu le jour en 2004 sous l’impulsion de son chef de chœur, Benoît Morel, et d’une dizaine d’amis étudiants et jeunes actifs. Cette création répondait à la double objectif : interpréter un répertoire international varié, religieux et profane, dans une ambiance amicale et relativement jeune. Fort de cette bonne ambiance communicative, le groupe est allé crescendo par l’accueil de voix nouvelles et étrangères tout en progressant dans l’interprétation de son répertoire. Le changement de direction à l’occasion de quelques chants et l’accueil d’instrumentistes et solistes extérieurs participent à cette évolution.

Le groupe compte aujourd’hui une cinquantaine de choristes amateurs et persévère dans la carte de l’éclectisme. Le répertoire, renouvelé chaque année, aborde les grands courants musicaux internationaux, de la Renaissance à aujourd’hui ; les choristes d’origine étrangère veillant à la juste prononciation.
La chorale Crescendo aime partager ses représentations au profit d’associations caritatives : Foi et Lumière, Pour un sourire d’Enfant, A Bras Ouverts, l’ACAT, restaurations d’églises… Ces dernières années, Crescendo organise la venue de chorales étrangères (tchèque, suédoise, russe, anglaise, catalane, polonaise) dont chacune a été l’occasion de rencontres amicales et de concerts communs.

Les 21 janvier et 1er avril 2017, au Théâtre Olympia d’Arcachon et au Casino Barrière de Bordeaux, Crescendo se produira avec l’orchestre Unisson ACME de Bordeaux autour d’un répertoire d’opéra/opérette et d’airs connus.

www.chorale-crescendo.fr
www.facebook.com/choralecrescendo

Benoît Morel

Benoit Morel est entré dans le monde musical par la guitare classique au Conservatoire d’Angoulême jusqu’à l’âge de 16 ans. Autodidacte en direction de chœur mais passionné de polyphonie, père de 5 enfants, il veille, avec l’aide de son épouse, à maintenir l’équilibre entre la rigueur musicale et la convivialité du groupe : les répétitions hebdomadaires se terminent au pub…